Bastiani: Chasse aux sorcières et clientélisme

clientelisme

Lors du conseil municipal du 12 juillet, le maire a demandé de voter des modifications de poste sans consulter le Comité Technique, instance légale et obligatoire auprès des représentants du personnel.

Un agent a vu ses heures réduites (de 35 heures à 21 heures / semaine) sans motif objectif. En effet, aucun reproche ni dans son comportement, ni dans son travail ne lui avait été notifié.

Pour éviter cette décision arbitraire, et pour un meilleur fonctionnement du service public, des propositions plus consensuelles ont pourtant été faites de la part des agents mais aussi de certains élus (y compris de la majorité). Le Maire n’en a tenu aucun compte.

S’agit-il d’une sanction voire d’un acharnement politique en raison du lien de parenté de l’agent avec un élu de l’opposition Auterive Autrement ? Est-ce pour mieux faire la place aux amis de Mr le Maire ?

Face à cette impasse, nous, élus d’Auterive Autrement, avons quitté la séance * afin de protester contre cette volonté de nuire.

 

* Mr le Maire nous a accusé d’être exclusivement responsables de la suspension du conseil municipal suite à notre départ. C’est inacceptable alors que 12 élus de la majorité (sur les 23) étaient déjà absents. Nous dénonçons leur absentéisme criant et croissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *